Elle découvre une boîte contenant 30 000 négatifs jamais vus auparavant dans son grenier, et elle reste bouche bée lorsqu’elle les développe

Masha Ivashintsova était une artiste russe qui était très engagée dans le mouvement clandestin de poésie et de photographie à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg) dans les années 1960 à 1980. Masha adorait la photographie – sa passion pour la photo a toujours eu un rôle primordial dans sa vie mystérieuse et douloureuse. Cependant, elle avait toujours gardé ses photographies cachées dans son grenier, ne les montrant même jamais à sa famille, jusqu’à présent.

Récemment, sa fille Asya Ivashintsova-Melkumyan fouillait dans ses affaires lorsqu’elle a découvert une impressionnante collection de 30 000 négatifs. Après avoir décidé de développer les photos, Asya a été étonnée de découvrir des images qui dépeignaient la vie quotidienne de sa mère en URSS.

« Je savais que ma mère prenait des photos », a affirmé Asya. « Mais elle ne partageait jamais ses oeuvres avec les autres, pas même avec sa famille. Elle gardait ses négatifs dans le grenier et les développait rarement, alors personne n’a pu apprécier le fruit de sa passion. Ce sont les mêmes films qui sont demeurés dans le grenier de notre maison à Pouchkine, à Saint-Pétersbourg, après sa mort en 2000. »

Plus d’info : mashaivashintsova.com (h/t)

Voici Masha Ivashintsova (1942 − 2000), une femme qui cachait environ 30 000 photos qu’elle a prises en URSS.

Elle découvre une boîte contenant 30 000 négatifs jamais vus auparavant dans son grenier, et elle reste bouche bée lorsqu’elle les développe – ipnoze

1. Dans l’édifice

Elle découvre une boîte contenant 30 000 négatifs jamais vus auparavant dans son grenier, et elle reste bouche bée lorsqu’elle les développe – ipnoze

Cliquez sur suivant pour afficher la suite

loading...