Cette enseignante en avait assez des conneries des parents et de leurs enfants, alors avant de démissionner, elle a publié cette diatribe épique

Julie Marburger, une enseignante de sixième année, est désemparée par la profession qu’elle aimait tant auparavant. « C’était un rêve devenu réalité d’enseigner et d’avoir ma propre classe », a-t-elle écrit. « Mais après seulement deux courtes années d’enseignement, j’ai le coeur brisé et je suis complètement désillusionnée. » Elle a déjà pris la décision de cesser d’enseigner et elle explique pourquoi avec éloquence dans un message percutant au sujet des lacunes des parents, des administrateurs et du soutien gouvernemental.

Sa publication a trouvé un écho auprès de nombreuses personnes. Elle a été partagée près de 400 000 fois sur les médias sociaux, suscitant une vague de soutien et de sympathie de la part de collègues enseignants qui luttent aussi pour s’en sortir. Les parents doivent également faire partie de la solution. Au lieu de blâmer les enseignants pour les échecs de leur enfant, Julie pense qu’ils devraient peut-être regarder un peu plus près de chez eux. « Les gens doivent absolument cesser de dorloter leurs enfants et de tout leur permettre », a-t-elle déclaré.

Continuez de défiler pour lire la diatribe épique de Julie et n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Plus d’infos : Facebook (h/t)

Julie Marburger croyait que l’enseignement était son métier de rêve, mais après avoir travaillé comme enseignante pendant deux ans, elle en avait déjà assez.

Cette enseignante en avait assez des conneries des parents et de leurs enfants, alors avant de démissionner, elle a publié cette diatribe épique – ipnoze

Cliquez sur suivant pour afficher la suite

loading...